http://desourcesure.com

 

 

Travail TechInfoComm

 

Présentation

 

Le site DeSourceSure.com(DSS) est crée en 2006 par 2 journalistes, Louis Rozynès et Stéphane Demazure dans le but de créer un quotidien en ligne, « un média d’actualité permanent » avec des informations traités différemment, sous un autre angle en utilisant notamment l’humour pour se démarquer. Ils choisissent leurs informations en fonction de ce qu’il aimerait lire s’ils étaient internautes…

Quelques informations sur nos 2 auteurs du site… Louise Rozynès, directeur de la rédaction du site et homme au caractère bien trempé, est surtout connu pour son sens du texte et l’importance qu’il accorde au visuel à l’image de cette citation par exemple: « Si j’étais sage, je ferais le deuil de la presse écrite mais je ne peux pas. »,

Stéphane Demazure quant à lui, est beaucoup plus discret et on ne trouve pas beaucoup d’informations sur sa personne. Cependant selon lui : « L’agrégation d’infos n’est pas notre seul moteur, nous intervenons également dans la recherche d’illustrations systématiques des informations que nous trouvons ou que nous produisons. Nous croyons au concept de “l’information-récréation” mise en scène par des journalistes professionnels ».

Les 2 auteurs sont tout de fois aidés par 5 autres journalistes afin de pouvoir assurer toute l’actualité minutes par minutes.

 

Origine, Objectifs

 

Le but initial était de faire un quotidien 100% internet mais très vite il est devenu une sorte de journal télévisé que l’on peut consulter à toutes heures. En plus de pouvoir lire les différentes informations, le site DeSourceSure donne à l’utilisateur une autre vision des choses, un autre angle de perception avec l’aide de vidéos, images et textes à caractères parfois humoristiques. Le style est accrocheur, bref et parfois choquant puisque les 2 journalistes ne se gênent pas de dire tout haut ce qu’il pense tout bas. Pour le lecteur, cette façon de faire peut choquer mais le but est de prendre cette page comme un espace de détente et non trop au sérieux même si l’information véhiculée est dite véridique, non censuré (pas comme ailleurs) et de source sûre comme le dit si bien son nom…

Pour nos 2 créateurs, leur devise est la confiance afin que les utilisateurs croient en la véracité de leur propos et la connivence c’est-à-dire le choix des sujets, les angles donnés, les titres, le ton… Ces 2 caractéristiques font très certainement le succès de leur quotidien online puisque l’audience semble bien se porter et répond à l’attente du public. En innovant et en faisant quelque chose de différent, les auteurs ont plutôt bien réussi leur coup.

En effet ces 2 journalistes voulaient vraiment se démarquer de la presse écrite en créant un nouveau concept… D’ailleurs voici ce que dit un de nos 2 acolytes au sujet de la création DeSourceSure « Il faut faire le média qu’on a envie de voir et de lire. Prendre en compte que l’image et la vidéo mangent le reste. Créer une mise en perspective : des liens, d’autres vidéos, d’autres images, un peu de texte. En aucun cas, reproduire 25 ans d’expérience de presse écrite. .. », théorise Pierre-Louis Rozynès.

 

Fonctionnalités

 

Lorsque l’on ouvre la page de ce site, la première chose choquante est la tonne d’images, vidéos et de textes qui apparaissent. On se sent presque oppressé par autant d’informations et on ne sait plus où donner de la tête… L’information est très complète, diversifiée et humoristique.

Pour commencer, il faut savoir que mon analyse remonte aux 1 et 2 juillet 2008 et que par conséquent le site à un peu changer d’allure depuis…

Sur cette première page on trouve de tout ; de la politique aux faits d’hiver mais aussi le « Carla Hebdo », revue de presse qui suit tous les faits et gestes de la Première Dame de France et qui comporte déjà 19 numéros.

Pour commencer, regardons la première ligne de sujets proposés en haut de la page… La une, politique + affaires, guerre + terrorisme, futur+techno, medias, sports, people, zapping. On remarque tout de suite le ton décalé des auteurs notamment avec le sujet le plus frappant qui est guerre+ terrorisme, histoire de ne pas passer par 4 chemins ou encore futur +techno…Mais ce ne sont pas vraiment ces sujets qui attirent de suite notre intention mais plutôt les gros titres accrocheurs et souvent décalé à la Une de cette page. A commencer par le « connaissez-vous » sur la colonne de gauche, rubrique humoristique mettant en scène des personnes plus connus que d’autres où lorsque l’on clique sur le lien on tombe très souvent sur une vidéo comme pour tous les autres articles de ce site. Sur cette même colonne, le quotidien en ligne propose de source sure différent lien pour d’autres sites d’actualité comme Rue89 ou encor Politique.net.

A présent entrons plus en détails dans les différents sujets proposés en haut de la page. Pour commencer Politique+Affaires consacrent une part importante de sa page sur les élections américaines mais essentiellement sur la vie de Nicolas Sarkozy, sa femme avec le « Carla Hebdo » et son gouvernement. Le site a par ailleurs fait sa renommé lors de la campagne présidentielle de 2007 en décortiquant les moindres faits et gestes des candidats et notamment de Monsieur le Président.

La rubrique guerre+terrorisme est surtout centré sur les FARC de Colombie avec quelques sujets plutôt décalé afin de mettre le sourire aux internautes dans une rubrique dont les sujets ne sont pas toujours très drôles…

Quant à futur+techno, comme son nom l’indique, il nous informe sur les nouvelles et futures technologies.

Devinez qui l’on retrouve dans la rubrique média ? Et oui… notre très cher couple présidentielle avec le désormais fameux « Carla Hebdo ».

La rubrique sport est fidèle à elle-même en mettant en scène différents sportifs, entraîneurs ou encore journalistes. La page people elle aussi a rien de très surprenant puisqu’elle nous relate notamment les folles aventures de Amy Winehouse en passant par Céline Dion sans oublier Carla Bruni.

L’avant dernière rubrique (vidéo) a quant à elle rien de nouveaux puisqu’elle comporte un grand nombre de vidéos comme partout ailleurs sur ce site.

La politique américaine et française sont à nouveau très présente dans l’ultime sujet : le zapping. On y trouve de nombreux liens qui nous revoient à des vidéos sur dailymotion classées par jour de la semaine.

Enfin pour chaque rubrique, on trouve une colonne à gauche ou on nous présent les dernières dépêches sur les sujets présentés. Ces dépêches nous renvoient directement aux sites dont elle provient.

Passons à la deuxième ligne de sujets proposées en haut de la page, une sorte de sous-sujets moins importants, plus ludique et plus tranquille pour le lecteur et auquel les auteurs apportent moins d’intentions tant aux niveaux du design qu’à l’actualisation. La seule exception est pour la Newsmap. En gros cette deuxième ligne n’apporte pas grand-chose aux lecteurs mais étoffe plutôt le site.

La première rubrique est le « qui sommes-nous », une sorte de description des auteurs, de leur buts, objectifs, du design du site, du modèle économique utilisée ainsi que leur vision du monde, une conclusion, leur adresses pour les contacter et enfin une place pour les commentaires des internautes que nous approfondirons plus dans le modèle de participations.

La rubrique suivante (Newsmap) est une « carte de l’actualité » où on y trouve tous les titres des dépêches de Google news venant de 11 pays différents remis à jour toutes les 10 minutes. Il est possible de trier l’information par pays par exemple ou par sujets. Ce regroupement de l’actualité présente une vision objective de la réalité sans intervention de personne. Cependant. Il faut remarquer certaines limites à cette remarque comme le fait qu’il ne cite aucune source ce qui enlève un peu de sa crédibilité auprès de l’auteur. A noter encor que Newsmap est disponible sur différentes pages sur le site comme a la Une par exemple.

 

Quant à la météo, les auteurs ne se sont pas foulés puisqu’il propose un lien direct sur le site de météo France. La rubrique suivante est l’horoscope, mis à jour quotidiennement, il est présenté sous forme de petits billets de blog, il présente un horoscope léger un peu comme celui du 20 Minutes ou du Matin Bleu a titre de comparaison. Les deux rubriques suivantes : les jeux et le sudoku permettent aux internautes de se détendre et sont en lien direct avec le site « GamingZone ».

La prochaine rubrique, Plateau télé, est à nouveau un peu laissé de côté par les acteurs surtout au niveau visuel puisqu’il propose un copier-coller (semblerait-il) d’une page Web ou on peut trouver le programme TV du jour et des suivants…

La rubrique Newsletter permet aux internautes de s’inscrire et de recevoir gratuitement les dernières nouvelles par mail ou sous forme d’alerte.

Il est aussi possible de s’inscrire par flux RSS (qui a sa propre rubrique) qui permet d’être au courant de toutes les nouvelles parutions sur le site.

L’avant-dernière rubrique est le PLR, la rubrique de Pierre-Louis Rozynès est l’éditorial du site… L’auteur publie différents éditos de manière irrégulière et ainsi met une empreinte de sa pate sur « son » site (seul rubrique à faire cela).

Enfin pour terminer, chaque internaute peut retrouver des informations récentes ou de longues dates sous la rubrique « archives ».

Comme dans tous les sites, une rubrique recherche est disponible.

 

Modèle de participations

 

En septembre 2007, le site comptait déjà environ 10’000 abonnés à la « une », Le profil type de l’adhérent est un homme d’une quarantaine d’années selon l’étude menée auprès des 880 premiers inscrits. Cela dit, les auteurs se refusent à porter l’étiquette d’un site pour senior à la différence d’un site comme Libération avec un âge moyen de 50 ans. On peut donc considérer que les internautes ne sont pas des gens de la génération « blog » habitué au fonctionnement du web, ce qui fait une des particularités du journal online.

Comme cité auparavant, les adhérents ont la possibilité de réagir en postant des commentaires à la fin de chaque article. Cela dit, on doit malheureusement constater que très peu d’articles ont fait réagir les visiteurs… Seul endroit où les internautes ont réagi et participé est la partie « qui sommes-nous ». Partie où même les auteurs ont réagi aux différentes critiques positives, négatives mais très souvent constructives. Ceci est certainement dû à l’âge des intervenants.

Cependant, les commentaires sont toutefois vérifiés par les 2 auteurs pour éviter tout excès comme le racisme par exemple.

Nous trouvons ensuite le service gratuit de Newsletter et d’alerte qui permet, comme déjà dit plus haut, d’être au courant de toutes les nouveautés.

Pour terminer, les 2 auteurs sont joignables par mail pour toutes questions ou remarques.

Malheureusement, il faut toutefois constater que ce site ne fait pas beaucoup participer ces « clients », ils ont plutôt un rôle de spectateurs que d’acteurs et ils le disent « Nous, c’est plutôt 100% journalisme, 0% participation ».

On ne trouve pas de forum ou d’autres genres de participation active des visiteurs…

 

Financement

 

Cela dit afin de créer une entreprise, il faut trouver de l’argent… Nos 2 compères ont trouvé 2 associés qui étaient prêt à verser la modique somme de 200’000 euros pour lancer leur start up (entreprise relativement petite et débutante).

A présent et comme la majorité des journaux écrits, ils se financent, grâce à la publicité, aux réclames sur le web. Le but est simple, ils créent une régie qui commercialise leur site web selon des critères jamais vu et créatifs. Cependant nous pouvons constater que la publicité n’est pas très présente sur leur site… Par exemple sur la première page, on ne trouve pas plus de 3 publicités et ceci va de même pour les autres pages…

Quant à l’aspect visuel du site, il a été crée avec l’aide d’une plateforme Movable Type. Ils ont construit et customisé cette plateforme de publication et l’ont doté d’une palette graphique très riche et très souple grâce a l’agence sur le web Bonnie&Clyde, connu pour faire la conception visuelle de plusieurs sites Cosmopolitain pour ne citer que lui…

En ce qui concerne, la répartition des revenus, il n’est tout simplement pas possible de savoir comment se passe le partage.

Enfin, le site possède ses propres Mentions Légales pour régir le contenu, les liens, les commentaires et les droits d’auteur du journal en ligne que je me permets de vous présenter ci-dessous.

 

Le contenu

« Ni l’exploitant ni ses fournisseurs de contenu ne sauraient être tenus responsables des dommages directs ou indirects entraînés par l’utilisation de ce site et des documents qu’il contient, au vu notamment de leur opportunité, de leur exactitude et de leur fiabilité. Bien que l’exploitant s’efforce, dans la mesure du possible, d’obtenir un contenu fiable de ses fournisseurs tiers, l’exploitant ne garantit pas l’exactitude des avis ou opinions exprimés par ces derniers et n’y adhère pas nécessairement. »

 

Les liens

« Ce site dispose de liens pouvant renvoyer à d’autres sites Internet susceptibles d’intéresser l’utilisateur, mais cela ne veut pas dire que l’exploitant approuve leur contenu.
L’exploitant n’exerçant aucun contrôle sur le contenu de ses sites, il ne saurait être responsable de l’accès par l’utilisateur via les liens hypertextes mis en place dans le cadre du site web en direction d’autres ressources présentes sur le réseau internet. »

 

Les commentaires

« L’utilisateur qui publie ainsi des commentaires le fait à ses risques et périls et s’engage à respecter les législations en vigueur, et notamment celles relatives à la presse (diffamation, respect de la vie privée, présomption d’innocence, propos discriminatoires). L’exploitant se réserve le droit de ne pas publier ou de supprimer tout commentaire sans en avertir préalablement l’utilisateur. Toute réclamation relative à la non-publication ou à la suppression de commentaire sera considérée comme non-avenue. »

 

Droit d’auteur

L’utilisateur peut télécharger et imprimer les extraits du contenu de ce site web pour son usage personnel et à des fins non commerciales uniquement. Il ne bénéficie que d’un droit d’usage privé, non collectif et non exclusif, sur le contenu du site.

Sous cette réserve, l’utilisateur n’est pas autorisé à reproduire, publier, vendre, distribuer ou exploiter commercialement le contenu du site web http://www.desourcesure.com sans l’accord préalable écrit de l’exploitant.

De Source Sure et ses logos sont des marques déposées.

La structure générale, ainsi que les logiciels, textes, images animées ou non, sons, savoir-faire et tous les autres éléments composant le site sont la propriété exclusive de l’exploitant.

 

 Comparaison    

 

Comparons par exemple notre site DeSourceSure avec celui de Le Post (http://www.lepost.fr).

Les 2 sites sont passablement différents sur le site de LePost, les internautes ont la possibilité de s’inscrire et ainsi publier leur propre article et aussi de commenter ceux des autres (ceci n’est pas différent de notre site). Au niveau du design, la différence est aussi assez flagrante, sur la page d’accueil, on se sent moins « agressé », il est moins rempli d’images, de vidéos par exemple…Et nous ne trouvons pas de rubrique sur les sujets mais plutôt sur les derniers articles postés ou encor les membres ou les groupes formés par les internautes. En gros sur ce site, les internautes sont plus plébiscité et par conséquent plus présents que sur DeSourceSure. com.

Sur la page de « Une », les articles sont soit écrits par la rédaction de LePost ou alors choisi par la rédaction parmi ceux proposés par les internautes. Très certainement afin de donner plus de crédibilité au site et à ces informations.

A par ces articles, nous trouvons aussi sur la colonne de droite un regroupement de l’actualité dans « L’essentiel » afin d’informer les visiteurs sur les dernières nouvelles.

LePost permet de donner la parole directement à ces fidèles participants avec la rubrique « LePost vous donne la parole ».

Tout comme sur DSS, on trouve un grand nombre de vidéos sur l’actualité et encore une fois, les internautes peuvent proposer leur propre vidéo.

La rubrique météo et programme tv est aussi présent sur LePost.

 

A présent comparons DeSourceSure avec un site qui lui ressemble davantage : celui de Rue89 (http://rue89.com). La première chose frappante lorsque l’on arrive sur ce site est la ressemblance avec DSS. On y trouve aussi beaucoup d’images, de vidéos et de textes.

Cela dit, il est certain que la ressemblance est flagrante entre les 2 sites mais on y trouve tout de même quelques différences. La première est la participation des visiteurs, bien plus mise en valeur sur rue89. En effet, les internautes ont la possibilité de proposer des vidéos, images ou encor des articles à la rédaction. En parlant de la rédaction, il faut savoir que contrairement à de source sure où il n’y a que 2 principaux auteurs et leurs 5 aides, sur rue89 c’est toute une rédaction qui travaille.

Autre différence, le ton utilisé plus sérieux que sur DSS.

En résumé, les 2 sites à quelques différences prêts, énumérées au-dessus, se ressemblent beaucoup autant dans le fonds et la forme.

 

Ce que les autres en pensent

 

Sur le blog de Mikaël Cabon, on peut y lire tout ce qu’il pense des médias du type Rue89 ou encore DeSourceSure, il apprécie notamment le fait qu’il « remettent au goût du jour les bienfaits de l’indépendance, de l’investigation et de la prise en considération des lecteurs dans la démarche rédactionnelle » et qu’il donne, je cite : « une vision plus personnelle des news en misant beaucoup sur son côté fureteur du web et en proposant un grand nombre de vidéos ».

Sur Stratégie.fr, ils n’hésitent pas à qualifier le site DeSourceSure « d’agrégateur malin » qui ne font « pas de grands scoops mais des coups malins ».

Pour finir metrofrance.fr, dit du site qu’il est une sorte« une synthèse entre les plates-formes de vidéo et les sites d’information » où « tout ce qui se trouve sur la Toile est passé au radar ».

 

Ma critique

 

Ce genre de service Web 2.0 dont DeSourceSure fait partie sont très bien organisé et présenté. L’actualité est complète et fait très clairement office de journal tout comme celui sur presse écrite. Cela dit, pour quelqu’un comme moi qui n’est pas une inconditionnel d’internet et qui ne passe pas sa vie devant son ordinateur, ce type de service ne remplace pas mon journal écrit. Personnellement je n’aime pas lire des articles devant mon ordinateur, cela me fatigue plus vite, la concentration n’est pas toujours au rendez-vous et finalement rien ne vaut notre bon vieux journal écrit.

De plus DSS se focalise un peu trop sur Nicolas Sarkozy et sa femme à mon goût… A force de surmédiatiser le Président de la République et sa belle, on s’en lasse et on commence à être agacer par tout ce qui se fait et raconte autours d’eux. Il faut savoir changer de disque au bout d’un moment…

 

Sources 

http://desourcesure.com

 

http://rue89.com

 

A Table !

Travail Techinfocomm

 

  

 Présentation

Mon site web serait conçu pour toutes les personnes qui apprécieraient la bonne gastronomie du monde entier et qui aimeraient se faire plaisir autours de la table sans complexe et sans pensée à leur ligne. Chaque internaute pourrait proposer ses recettes qui trouvent les plus innovantes, originales ou encore les petits trucs personnelles pour éviter de rater sa mayonnaise par exemple ou d’autres incidents gastronomiques… Evidemment certains spécialistes ou grands chefs mettraient aussi leur contribution pour aider et conseiller les visiteurs en écrivant des articles ou postés des vidéos. L’idéal serait de posséder dans l’équipe quelques noms connus dans le monde gastronomique à l’exemple de Georges Wenger pour que le site possède une certaine crédibilité vis-à-vis de ces fins gourmets.

 

Fonctionnalité et Modèle de Participation

A présent entrons plus en détail dans la conception du site, a la Une, on trouverait la fameuse « Recette du Jour » proposée par un Grand Chef sous forme de vidéo ainsi que différents articles sur les « News » dans le monde gastronomique comme qui a perdu un point au Gault et Millaut , l’ouverture des nouveaux grands restaurants, les scandales dans le monde de la cuisine (la partie un peu plus people du site).

Sur cette page, le site donnerait la possibilité aux visiteurs de poser directement leur question au chef avec une rubrique « Une Question pour le Chef ? »

On trouverait aussi l’article de notre envoyé spécial qui ferait un peu le tour du monde à la découverte des nouveaux restaurants ou de petits trucs simpa qu’il raconterait sous forme de journal intime.

La Une posséderait aussi (en-dessous de la recette du jour) une liste de liens pratiques pour nos chers visiteurs gourmands.

Comme tout site internet, la rubrique recherche serait présente afin que le visiteur qui a une idée en tête trouve plus vite ce qu’il cherche.

Ensuite en haut de la page on aurait la possibilité de choisir une rubrique par continent. En effet, les 5 continents seraient présents et dans chacune des rubriques, des recettes types (sous forme écrite ou alors en vidéos), des conseils et quelques articles de la part de professionnels. Articles comportant une part purement gastronomique mais aussi une partie un peu plus sérieuse sur les conditions de travail dans certains pays (toujours dans le monde de le cuisine) ou encore la difficulté de devenir un « grand » restaurant…

Dans chacune des rubriques les internautes auraient la possibilité de réagir en laissant des commentaires après avoir essayer une recette par exemple. Ou encore en proposant comme déjà dit précédemment leur recette « coup de cœur » que la rédaction du site aurait sélectionné auparavant comme sur le site LePost.fr.

Sous ces 5 continents, on aurait la possibilité de faire des recherches par type de plats comme l’entrée, le plat principal ou encore le dessert. Dans ces 3 sous rubriques, les 5 continents seraient mélangés, le tout serait regroupé.

Pour finir le site posséderait son forum ou les visiteurs pourraient dialoguer facilement et librement…

 

Financement

 Comme la plupart des sites internet, le mien se financeraient avec la publicité. Il est certain que quelques personnes devront investir au départ pour lancer le site mais une fois bien lancer, la publicité fera le reste… Les pubs seront évidemment axées sur l’alimentation en général que ce soit pour un certain aliment, une entreprise tel que Coop et ses achats en ligne, des cours de cuisine, des magazines de cuisine…

 

Source

Image 

http://arplamoliere.blogspot.com/2007/09/les-arts-plastiques-molire.html

 

Quel parcours! On pensait ne plus le voir au premier plan et pourtant le russe Marat Safin, ancien numéro 1 a surpris tout le monde (moi la première ;))en battant Novak Djokovic, numéro 3 mondial et en se hissant en demi-finale du tournoi de Wimbledon… Ca vaut bien un petit article et une photo…

 

 Le titre de cette vidéo veut déjà tout dire. On ne sait plus qui de la machine ou de l’homme domine l’autre… Avec toute cette technologie, nous avons tendance à nous perdre. C’est bel et bien mon cas… Les choses sur le web bougent beaucoup trop vite, on croit comprendre quelque chose mais le jour d’après une nouvelle version apparaît et on est anouveau perdu…

Dans cette vidéo, nous avons un très bel aperçu de la place que prend la technologie dans notre vie à l’exemple des textes manuscrits remplacés par les textes digitaux, trois fois plus rapide à effacer, à corriger ou à modifier… Et cette technologie ne fait que progresser tout au long de la vidéo, puisqu’on y découvre la complexité de la construction d’un site internet avec les mystérieux codes html par exemple ou encore le service Web 2.0. Ce service dont appartient Netvibes au même titre que youtube, del.icio.us ou wikipédia…nous permet de créer notre petite environnement personnelle sur internet selon nos besoins ou nos interêts et nous devient de plus en plus indispensable…

Bienne Samedi 29 mars, quatre étudiantes de l’Ecole de Commerce de Bienne ont le cœur serré… Les jeunes filles travaillent sur un projet humanitaire pour leur travail de maturité depuis plusieurs mois. Elles ont organisé un concert de hip-hop dans le but de récolter des fonds pour la rénovation d’une école enfantine au Ghana. Reportage au cœur de la soirée.

 

Un accueil digne des professionnels. Quelques heures avant le début de la soirée, les artistes arrivent un par un pour faire le soundcheck (test du son). On sent que le début des concerts est proche. Dans les coulisses, les 5 groupes sont gâtés : boissons, salées et petits biscuits à volonté. Il est vrai qu’elles n’ont pas fait les choses qu’à moitié. D’ailleurs certains diront même « que l’accueil était meilleur que lorsque des organisateurs professionnels les reçoivent. » Beau compliment pour ces jeunes filles inexpérimentées dans le domaine.

 

Belle affiche. Une recherche de plusieurs mois a finalement porté ces fruits. L’affiche a de quoi attirer les fans de hip-hop. Le rappeur lausannois Person, meilleur artiste hip-hop de Suisse en 2007 est présent ainsi que l’artiste soleurois Bensch, très connu chez les alémaniques. Il est la petite touche de bilinguisme dans cet événement, force et spécialité de Bienne. Les groupes Poing Final, S1drom et FLP sont aussi là pour assurer le spectacle. « Nous sommes très heureuses du programme de notre soirée d’autant plus qu’ils viennent tous bénévolement ! » se réjouit Stéfania (organisatrice).

 

Un invité surprise. La soirée commence, les groupes s’enchaînent avec succès dans une salle peu remplie. Tout à coup, le public se regroupe et l’ambiance monte. Le beat boxer Nino G, connu mondialement, s’empare de la scène et époustoufle tout le monde. Pas prévu au programme et inscrit sur aucun flyers, la star d’origine biennoise a bel et bien lancé la soirée. « Nino a vraiment été super avec nous, il a tout de suite accepté de venir et a mis le feu ! » lance Julie (organisatrice).

Les têtes d’affiche assurent le spectacle. Le rappeur lausannois marque les esprits avec sa maîtrise du rap, ces textes touchants et engagées notamment son tube « c’est gratuit ! ».

 

Petit bémol. Le public n’a pas répondu présent comme l’espérait les organisatrices. Une certaine déception est visible sur leur visage. « Nous nous sommes énormément investis dans ce projet et nous espérions 2 fois plus d’entrée ! » avoue Miriam (organisatrice). Leur but était surtout d’éviter les dettes et non de faire énormément de bénéfices. Le pari est réussi. Cela dit au plus profond d‘elles mêmes, elles espéraient tout de même gagner plus d’argent afin de participer activement à la rénovation de l’école enfantine au Ghana, diront-elles.

 

Finalement, malgré un nombre d’entrée décevant, les organisatrices sont satisfaites de leur soirée. « On ne pensait jamais arriver à réaliser un projet pareil, ça n’a pas été tous les jours faciles mais au final je crois que l’on peut être fières de nous. » confie Julie.

Cet événement est un bel exemple de générosité de la part de ces quatre étudiantes qui se sont investient pleinement dans cette cause humanitaire. De quoi nous donner des idées…

Un blog ou plus communement appellé un site web est un moyen relativemment récent de communication apparu lors du « boom » du Web. 

En effet le principe est simple, chacun peut créer son propre blog et écrire ses propres billets(articles) sur tout et rien… Le créateur du blog ,ou plutot blogueur pour employer le terme exact, gère donc ces billets mais aussi ces commentaires puisque tout le monde peut aller lire ces articles et réagir comme bon lui semble.